Santa Marta en Colombie

Nous avions décidé depuis déjà plusieurs semaines que nous ne visiterions pas toute la Colombie mais seulement une petite partie de la côte caraïbe. D’abord parceque c’est une région sans grand danger (pas d’action des milices armées et pas de paludisme) et ensuite parce qu’on voulait faire une pause dans notre itinérance : rester plus longtemps au même endroit, de préférence prés de la mer et dune piscine ! Nous avons commencé par 2 semaines à Santa Marta. Dans un bel et grand appartement avec vue sur la mer et la montagne, nous étions bien (surtout clim allumée). On a pris de belles photos : ICI.Nous avons bien profité de la piscine et d’être à 5 minutes de la plage. Sport à 6h ou 7h du matin, jus de fruit tropicaux (Sara uniquement), baignade dans une eau à plus de 30°.En prenant un petit bateau, nous avons découvert la plage « blanche » [playa blanca]. On y loue des chaises abritées sous des bâches (qui protègent du soleil comme des pluies d’orage).Mais surtout, on peut y faire du snorkeling en allant au bout de la plage, au dessus de rochers et de coraux. Activité favorite de Sara, Sacha s’y met aussi de plus en plus et Natacha de temps en temps. Nous avons la chance de voir de nombreux poissons multicolores.Une sortie à la journée nous mène dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Ici, la haute montagne est vraiment proche de la mer. Nous n’y verrons qu’une cascade et la jungle mais la promenade était sympa.L’après-midi était consacrée à Taganga et la « playa grande ». Encore une fois, nous plongeons la tête sous l’eau pour admirer la nature. Un loueur de pedalo nous sert de guide, première expérience du genre 🙂Ces deux semaines sont passées assez vite finalement ! Nous avons tous trouvé une grande satisfaction à passer du temps à lire, dormir, ne rien faire, jouer, regarder des séries et des films et sortir un peu mais pas trop 🙂

Nous étions à Santa Marta pour la journée de lutte contre l’homophobie et nous avons rencontré des militants. L’article dédié à ce beau moment d’échange est sur notre Blog :

Journée internationale de lutte contre l’homophobie – #IDAHOT2018

 

 

Share