Hoï An – Une vieille ville superbe

La vieille ville de Hoi An est située dans la province de Quang Nam, au centre du Viet Nam. c’était un des ports marchands qui, entre le XVe et le XIXe siècle, ont commercé tant avec les pays du sud-est et de l’est de l’Asie qu’avec le reste du monde. Son déclin, à la fin du XIXe siècle, a permis de conserver une belle authenticité (pas de pression à construire avec du béton du coup c’est vraiment préservé et maintenant c’est classé).

La ville est un mélange de cultures vietnamiennes, chinoises et japonaises (et plus tard européennes).

On y a visité  des vieilles maisons à ossature de bois, avec des murs en briques ou en bois, un marché à ciel ouvert et des monuments religieux tels que des pagodes et des lieux de culte des ancêtres. Les maisons sont serrées le long d’étroites rues piétonnes ( à certaines heures … et attention aux vélos quand même). Il y a également un  pont japonais en bois qui date du XVIIIe siècle, sur lequel se trouve une pagode, le spot à selfie incontournable…

Hoï An a une tradition de lanternes. A l’origine c’était jaune et rouge mais multicolore, c’est bien mieux pour les photos !

Notre hôtel était à 20 minutes de la plage en vélo. Nous avons adoré car on pouvait passer par les rivières et les potagers. Notre hôtel n’étant pas dans le centre de la ville historique les vélos étaient prêtés gratuitement. Il n’était pas en super état mais on a fait avec et Sacha avait même un petit coussin pour s’asseoir sur le porte-bagage !

Pendant la période où nous y étions, la baignade était plutôt dangereuse. Cela n’a pas empêché Sacha de jouer avec les vagues juste sur le bord. Il adore ça ainsi que de faire un campement pour ses petits soldats en plastique.

Comme la mer était trop agitée nous n’avons pas pu voir voguer les petits bateaux en forme de demi-sphère  (ou coquille de noix comme vous voulez).

Nous gardons de Hoï An un excellent souvenir de la gastronomie : il faisait bon manger là-bas !

Bien sûr on peut y manger des choses un peu bizarre comme du fœtus de canard (pas testé) ou des énormes escargots (trés bon). Mais on y mange aussi (entre autres) de délicieuses nouilles, des galettes de riz croquantes et des nems !

Nous avons pu profiter d’un cours de cuisine qui était à la fois dégustation et mise en pratique ! Nous avons pu découvrir toutes les différentes herbes aromatiques qui donnent la saveur des plats ici.

Enfin nous avons vu un spectacle de danse et de musique traditionnelle suivi d’un concours de bingo vietnamien et notre cher Sacha chanceux a gagné le prix (une lanterne) !

Il nous avait prévenu en nous disant avant le début du spectacle : »vivement que je gagne ! ».

 

Pour plus de photos, visitez notre galerie ICI

Hoi An by Night
Share