Cat Ba en quelques photos

Notre deuxième étape au Vietnam était au bord de la mer. Non loin de la baie d’Halong, l’île de Cat Ba offre une alternative moins chère que les croisières pour profiter des paysages magnifiques formés par les centaines d’îles rocheuses qui sortent de la mer.

Le voyage en bus et en Ferry etait un peu remuant mais pas trop long (5h environ). Il faut longer la côte jusqu’à l’autre côté de l’île pour arriver à la ville de Cat Ba. Cela permet d’admirer le paysage bouche bée. C’est à l’arrivée qu’on voit les hotels, auberges de jeunesse, guesthouse, restaurants et tours organisés tous les 10 mètres.

Nous avons cherché à mieux connaitre l’histoire des guerres au Vietnam suite à notre visite du fort, première activité sur place). Cette île était aux avant postes ! La population a longtemps vécu cachée dans des grottes… Les commentaires qu’on peut parfois trouver sont durs avec les français et les américains : « impérialistes », « envahisseurs » et « agresseurs ». Pas beaucoup de faits et d’explications , cela laisse à chacun le soin de se faire sa propre idée. Pour notre part, nous étions déjà très « remués » de ce que nous avons vu au Laos dans le petit musée des bombes. Pendant la guerre, plus de 270 millions de bombes ont été lâchées sur le pays pour couper les routes de ravitaillement avec le nord du pays voisin, le Vitenam. Aujourd’hui encore, ces explosifs font des ravages.

Pour passer à des choses moins sérieuses et tristes, nos activités suivantes ont été beaucoup plus futiles.

Nous avons passé une journée en bateau pour voir les villages flottants de pêcheurs, les paysages magnifiques, faire un tour en canoë, un peu de snorkeling,  une promenade (qui ressemblait à de l’escalade) sur une petite île où l’on peut voir des singes (malheureusement souvent nourris par les touristes volontairement ou non…). Sacha a adoré la baignade avec la rame de bois qu’il avait trouvé sur la plage.

Il y a trois plages trés proches de la ville et la promenade pour faire les trois d’affilée nous a beaucoup plu. Le cadre un peu sauvage de l’île commence à changer car il y a de plus en plus de constructions d’immeubles et resorts. Nous étions sur ces belles plages sans la foule de la pleine saison donc c’était super agréable. Nous avons aussi apprécié les cabines pour se changer et douches (tres rustiques mais c’est pratique)

La vie au Vietnam n’est pas chère, un plat au restaurant coûte 1 à 5 euros. A Cat Ba nous avions une chambre à 12€/nuit mais il ne faut pas s’attendre à un standard européen ! Dans les resorts, les prix sont très élevés.

Pour voir plus de photos : allez voir notre galerie de Cat Ba sur Piwigo.

Share