4 bonnes raisons d’aller à Luang Prabang, vidéos à l’appui

#1 – Découvrir la ville et son marché

Ville à taille humaine, sans grands immeubles, sans grandes avenues bouchées, sans frénésie (il fait trop chaud pour aller vite !), Luang Prabang a beaucoup d’atouts. C’est une ville trés trés touristique mais les gens y sont généralement agréables. Il est trés facile de faire des activités sympas et de trouver à manger (y compris des petis plats occidentaux !!) pour pas cher ! Le marché de nuit est incontournable, nous y sommes allé plusieurs fois pour flaner. Les souvenirs, vêtements, accessoires et autres produits fait main sont à des prix trés bas. La majorité des stands sont tenus par des femmes qui ont avec elles les enfants en bas âge.

Ville à taille humaine avec beaucoup de verdure

Le Mékong est aussi une attraction par sa largeur, la force qui s’en dégage, et les fins bateaux ou les sortes de ferry bricolés qui se lancent dans sa taversée. De nombreuses ruelles permettent d’accéder auxs bords du fleuve qui sont sont boisés . Après avoir visité beaucoup de grandes villes, nous étions ravis de voir autant de verdure.

#2 – Visiter des temples bouddhistes magnifiques

Si vous aimez les Bouddhas, à Luang Prabang vous allez être heureux ! La concentration de temples bouddhistes est impressionnante. Cela donne un coté spirituel à cette ancienne capitale royale (à voir également le palais du roi). Ces temples dorés amènent certains à nommer Luang Prabang « Gold city ».  On croise des moines et des novices partout. En effet, beaucoup de jeunes viennent dans les monastères pour étudier , on a vu des enfants de 8 ou 9 ans. On ne sait pas exactement à quel âge un garçon peut intégrer un temple mais la tradition veut que chaque garçon suive un enseignement bouddhiste au moins quelques jours dans sa vie. En Thaïlande on nous a dit 7 jours minimum, ici au Laos, on ne sait pas.

On croise des novices de tous âges, portant la tunique safran traditionnelle.

En nous promenant dans la ville, nous avons pu visiter certains des plus beaux temples du Laos. Ils sont d’un style particulier et ils abritent de nombreux Bouddhas (notre défi avec Sacha était de trouver toutes les positions possibles du Buddha et d’en chercher la signification). Ici on pratique le bouddhisme Theravada (mélangé à quelques croyances animistes). Les peintures et sculptures permettent de raconter des histoires que malheureusement nous ne connaissions pas, alors on a inventé !! On ne peut que se laisser porter par la magie de la richesse et la finesse des décorations.

 

 

#3 – Voir la fête des lumières

En Octobre, c’est la fin du carême bouddhiste et le jour du rite de « Lai Heua Fai » ou littérallement « Festival des Bateaux en Feu ». L’idée est de prier le Mékong en laissant filer sur l’eau des embarcations illuminées.

Toutes les familles de Laotiens vont confectionner elles-mêmes (ou acheter aux vendeurs de rue) au moins un élément flottant (souvent une sorte de jonque ou de soucoupes flottantes) fait de bambou, de tronc et de feuille de palmier, et de fleurs de toutes les couleurs. Sacha a eu la chance de faire sa soucoupe lors d’un atelier organisé par la bibliothèque municipale.

Des jonques sur roues pour un défilé lumineux magnifique

Durant la semaine qui précède, chaque village (quartier / temple) fabrique des jonques bigarrées et illuminées. Chacun rivalise d’ingéniosité pour faire tenir des guirlandes lumineuses et/ou des bougies / lanternes sur les dragons ou oiseaux de feu. Ce festival est à priori le plus beau de l’année. Les moines décorent les temples qui s’illuminent tous les soirs avec des centaines de lanternes et bougies. Le jour J, à la tombée de la nuit les « chars » s’alignent dans la rue principale. Le défilé dure plus d’une heure pour se terminer au Vat Xieng Thong, le temple situé en bout de péninsule.

La mise à l’eau fait l’objet d’un voeu

Puis ces grandes embarcations sont mises à l’eau, vers leur destinée (couler à pic, ou naviguer quelques kilomètres avant de se renverser ou de s’échouer). Nous en avons vu également posées sur le toit des bateaux qui les ont emmené où ???

Notre soirée s’est achevé à la lumière de la lampe du smartphone pour aller déposer la soucoupe flottante de Sacha dans l’eau alors qu’il faisait un voeu et qu’il manquait de tomber du ponton…. Il pourra se vanter d’avoir baigné sa jambe droite dans le Mékong !

#4 – Se baigner dans les cascades

Les cascades sont magnifiques, vous pouvez lire notre post à ce sujet : ICI et voir les vidéos des cascades de TAD SE et KUANG SI !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *