Muraille de Chine – Mutianyu

Love makes a family en chine – Août 2017

Nous voilà à la grande muraille de Chine ( voir notre précédent post pour savoir comment on en est arrivé là)

Enfin quand on parle de la grande muraille de Chine, il s’agit d’un tout petit morceau. Nous avons choisi Mutianyu (enfin c’est plutôt Natacha qui a fait tout le boulot : repérer les photos, les plans sur internet, compaeré les options et hop, réserver une chambre à la campagne non loin de l’entrée du site).

 

AAAAA
AAAAA

Le site c’est un AAAAA : classement chinois qui signifie : « Venez, c’est trop bien ».

Et franchement, ils ont raison.

J’ai failli pleurer quand j’ai entraperçu la construction perchée sur la montagne. Oui , là, juste en sortant du visitor center (pour chinois car rien n’est en anglais). Bien sûr il y a les vendeurs de nourriture et de souvenirs, le restaurant de pizza et le Burger King mais il y a au loin, la montagne et tout petit dessus, cette ligne beige qui serpente. Bluffant, Magnifique.

« J’ai failli pleurer »

Reste à monter dessus. Après un petit rodéo en bus, on arrive au vrai point de départ vers la muraille (là où il y a une bonne pente pour s’échauffer avant de passer au contrôle des billets (le coté « nature » est un peu dénaturé…)

Petit bout de muraille
Petit bout de muraille

Pour le premier jour, nous avons pris l’option « Level 1 – Débutant » : nous sommes monté et descendu en téléphérique (de toute façon l’aller simple, c’était presque le même prix).

Nous ne savons pas si c’est toujours le cas mais il n’y avait pas d’attente, on est monté dans une cabine direct et nous voilà partis au dessus (au milieu) des arbres… Magnifique (encore)!

« Des millers de marches »

Des marches !
Des marches !

Ensuite nous avions prévu une petite randonnée jusqu’à l’extrémité ouest de la portion visitable. Nous avions eu du mal à trouver des informations sur la durée et la difficulté de la promenade. Sur internet, certains guides font faire la visite de la portion en 5h donc on s’est dit : on fait la moitié le premier jour et on verra bien…

Et bien c’était une belle marche ou plutôt de belles marches !!!! Il y a des petites marches, des longues marches, des hautes marches, des étroites marches, des milliers de marches …. Vraiment incroyable d’être monté là pour faire autant de marches !

On a adoré ! c’est épuisant mais la vue… Magnifique (je l’ai déjà dit?)

Grande muraille de Chine - Mutianyu
Grande muraille de Chine – Mutianyu

Sacha a fait preuve d’une énergie hors du commun (mais tout à fait commune pour lui, il n’est presque jamais fatigué…). Il a tout de suite compris le principe : on peut monter sans problème, si on fait des pauses. Nous avons donc opté pour la marche-pauses. Très efficace surtout lorsqu’il fait 34° et plein soleil !! On a eu chaud !!! On avait déjà eu super chaud à Pékin et c’était étouffant, mais là il faisait chaud et soleil et pas trop d’ombre. Alors quand on arrivait dans les tours de garde, on profitait de la relative fraicheur. Natacha utilisait sans modération son petit carré d’éponge, totalement indispensable quand on sue à grosses gouttes !!

On a eu chaud !!!

Dans la vidéo, Natacha remercie Sacha car effectivement c’est grace à lui que nous sommes venus en Chine et en particulier voir la grande muraille. Elle parle aussi d’une randonnée d’un peu plus d’une heure : je crois qu’elle avait pris un coup de soleil sur la tête car on est restés au moins 3 heures là haut !! Impossible de dire la distance ni le dénivelé parcouru car nos application de smartphone ne sont pas fiables lorsqu’il s’agit de monter des marches !! Mais ça grimpe, la muraille. Ils ont bien suivi la crête de la montagne (je me demande encore comment c’est possible, malgré les deux documentaires vus sur le sujet).

 

Sacha nous a rappelé que c’est du ciment au riz gluant qui tient les murs et il a étudié les mille pattes du coin jusqu’à en toucher un imprudemment, heureusement ceux-là ne sont pas urtiquant…

ça c’est pour le premier jour.

 

Le deuxième jour, on est retourné au même point de départ mais nous avons pris l’option « Level 3 – Master ». Pour bien commencer notre ballade sur la muraille et mériter la descente en luge, nous avions décidé de monter à pied !! Nous avions imaginé un chemin qui serpente dans la montagne. Ah bah non. Ce sont des escaliers… avec des emplacements pour faire des pauses. Imaginez, c’est comme sur la route nationale, il y a des espaces pour se ranger sur le coté quand on ne va pas assez vite et qu’une file se forme derrière vous et que ça commence à vouloir doubler dans les virages (enfin en tout cas c’est ce qui se passe pour moi) !!! Et bien là c’est pareil, il y a des petits tabourets sur des mini esplanades de pauses. Il n’y a vait pas foule. On ne bloquait pas le passage mais on s’arrêtait quand même. En plus, Sacha adorait ce principe de petit espace pique-nique/pause (souvent il y avait aussi une table basse (tout ça en ciment, du solide !)), il voulait tous les essayer. Bref, il faisait chaud mais au moins on était sous les arbres. Magnifique (je me répète je crois).

 

30 minutes plus tard on était à nouveau sur la muraille, à nouveau émus. Nous avons repéré le départ de la luge d’été, pas loin , parfait. Nous poursuivons donc notre chemin sur une partie de la muraille que nous ne connaissions pas encore 🙂

Une fois au départ de luge, il était encore tôt. Nous voulions en profiter encore un peu et je voulais passer un peu de temps à méditer (l’endroit m’a vraiment inspiré). Après avoir fait une bonne descente pour atteindre les toilettes construits en marge dans la nature, Sacha se sentait l’envie d’un challenge : « je veut aller jusqu’au bout de la portion de l’autre coté ». Nous voilà partis plein « Est », monter, descendre, monter, descendre… Un vrai grand huit cette muraille !!! mais à vitesse d’escargot parcequ’il faut bien avouer que c’est une belle épreuve sportive pour les jambes !

Nous sommes allés jusqu’au bout, Sacha était un peu déçu car il n’y avait rien de plus qu’une énième tour de garde (surprise). Mais devinez quoi…. c’était magnifique !

Great Wall - Mutianyu
Great Wall – Mutianyu

J’était cramoisie (nouveau mot au vocabulaire de Sacha).

On a fini par faire une pause boisson au café du coin aussi cher qu’à Paris !!! l’arnaque mais bon y’a pas foule de terrasses là haut et on a un peu négocié quand même, comme ça c’était qu’une demi-arnaque ! Natacha et Sacha ont joué à la bataille, j’ai médité dans le brouhaha (le vendeur déclenchait son mégaphone dès qu’il voyait des tourites étrangers je pense qu’il disait « Venez, venez, je vais vous faire payer le Sprite à prix d’Or mais vous serez ravis ! » En vrai il disait un truc genre : »cold drink,ice cream » avec un accent chinois et au mégaphone c’est génial.

Dernier coup d’oeil sur la muraille… Magnifique (fallait que je le fasse).

La descente en luge que Sacha voulait faire « à fond les balettes » (on ne sait pas d’où ça vient) on l’a faite « pas à fond » pour cause d’embouteillage de chinoises qui ne vont pas assez vite, dixit Sacha ! C’était quand même « pas mal » comme il dit en ne cachant pas trop sa déception quant à la vitesse moyenne de descente ! Pour les mamans c’était trés bien et ce sera la conclusion de ce long article. Merci de l’avoir lu, mettez un petit commentaire si vous aimez et regardez la vidéo pour plus d’images magnifiques !

 

magnifique
Magnifique !

 

Share

6 réflexions au sujet de « Muraille de Chine – Mutianyu »

  1. c’est magnifique,vraiment magnifique…. merci de partager tant d’émotion…. un bravo particulier à Sacha qui est un super champion.Bisous à vous 3

  2. Merci pour cette vidéo très touchante ! Nous voyageons à vos côtés. Bravo à Sacha ! Quel courage petit bonhomme ! Bonne continuation à vous. En route pour de nouvelles découvertes

  3. Juste magnifique!
    Je rêve de cette destination depuis longtemps. En attendant vous nous faites voyager par procuration j’adore!
    Bises

    1. Merci Sandrine. N’attends plus ! Prépares ton voyage si tel est ton rêve !
      En tout cas, nous te souhaitons de vivre cette expérience magique. C’est vraiment « MAGNIFIQUE » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *